accélérer vitesse site web

5 conseils pour accélérer la vitesse de chargement de votre site web

Dans le domaine du web, le temps de chargement d’un site web a un impact positif sur la satisfaction des visiteurs. La vitesse d’affichage des pages web est également un critère de qualité d’un site internet. Plus la vitesse de chargement est rapide, plus la performance et le référencement naturel de votre site augmentent. À part embaucher des développeurs expérimentés, voici 5 conseils pour vous aider à accélérer la vitesse de chargement de votre site web.

Quels sont les avantages d’un site internet rapide ?

La création d’un site internet est très bénéfique pour une entreprise. Que ce soit pour attirer plus de clients, gagner en visibilité, informer vos consommateurs ou améliorer votre relation client, un site internet représente un puissant outil de communication. Mais pour se démarquer des concurrents et faire rester les visiteurs sur les pages web, un site internet doit être performant et rapide. Et un site rapide offre de nombreux avantages :

  • Assurer une meilleure expérience à vos utilisateurs sur tous les appareils ;
  • Un site aligné sur les tendances de navigation et les avancées technologiques : la 5G, les différentes fonctionnalités, le shopping ;
  • Réduction du taux de rebond des visiteurs sur les pages web ;
  • Augmentation du taux de conversion grâce à votre site internet ;
  • Amélioration du référencement de vos contenus web (SEO) dans les moteurs de recherche.

Il existe différents outils gratuits pour tester la performance de votre site internet. On peut citer le Google Page Speed Insights, le Test My Site de Google, le GTMetrix

Conseils n°1 : Misez sur un bon hébergeur

Le choix d’un hébergeur web joue un rôle capital dans la performance d’un site internet. Notez qu’il existe 2 types d’hébergement web : l’hébergement à serveur dédié et l’hébergement à serveur mutualisé. Si vous misez sur la rapidité du chargement des pages et la performance, privilégiez la première option. En effet, avec un serveur web dédié, votre site web est le seul à être hébergé et ses performances vont à coup sûr augmenter. Mais le coût de ce type d’hébergement est un peu plus élevé. Par contre, si vous devez choisir le serveur mutualisé pour créer votre site, il faut vérifier que la bande passante n’est pas restreinte.

La dimension technique des racks serveur utilisés par l’hébergeur joue également un rôle important. Assurez-vous que les technologies utilisées soient performantes, comme des stockages SSD ou des hébergements web qui prennent en compte certain CMS tel que WordPress.

Enfin, l’emplacement de l’hébergeur doit également être pris en compte si vous voulez améliorer la vitesse de chargement des pages web de votre site. Pour un site internet professionnel, il est recommandé de choisir un hébergeur dont les serveurs se trouvent dans le pays des internautes que vous ciblez. Ainsi, le temps de réponse sera plus rapide.

Conseils n°2 : Économisez la bande passante de vos visiteurs

Dans la création de site e-commerce, blog, portfolio ou site vitrine, les images ont un fort impact sur la bande passante. Pour améliorer la vitesse du site, il est donc indispensable d’optimiser les images. L’optimisation d’une image se déroule en 2 étapes :

  • Le redimensionnement : les webmasters ne doivent pas seulement définir la taille d’affichage des images. Ils doivent redimensionner les images avant de les charger sur le site web. Ainsi, le navigateur n’est plus obligé de télécharger l’image originale, qui peut être très lourde ;
  • Une image compressée : l’optimisation d’une image passe également par la compression. Cette opération permet de réduire la taille d’un fichier tout en préservant une qualité acceptable. Plusieurs outils gratuits existent pour compresser les images, comme tinypng.com ou iloveimg.com

Conseils n°3 : Activez la compression

Pour accélérer le chargement d’une page web, les développeurs web devraient activer la compression. Cette fonctionnalité consiste à archiver un site web dans un dossier .zip. Elle réduit ainsi la taille d’une page web. En effet, le taux de compression gzip des fichiers HTML et CSS peuvent atteindre 50 à 70%. Après cette opération, les visiteurs ne sont plus obligés de télécharger autant de données à l’ouverture d’une page web. Mais le paramétrage de la compression gzip dépend de l’hébergeur choisi. En effet, chaque hébergeur web utilise des options technologiques différents.

Conseils n°4 : Optimisez vos fichiers CSS

Plus les déclarations CSS sont lourdes, plus le chargement de la page est lent. Pour réduire le temps de chargement, optimisez vos fichiers CSS. Cette opération offrira un accès rapide aux pages du site tout en améliorant l’expérience utilisateur des visiteurs. Les optimisations des fichiers CSS se font en quelques étapes :

  • Analyser les fichiers de style CSS ;
  • Supprimer les déclarations les plus superflues ;
  • Réduire la taille des fichiers CSS.

Si le CMS que vous utilisez ne dispose pas de fonctionnalités d’optimisation CSS, comme WordPress, vous pouvez recourir à un service en ligne gratuit.

Conseils n°5 : Réduisez le nombre de plugins et widgets

Pour améliorer les fonctionnalités lors de la création de sites internet, certains CMS proposent l’ajout de plugins et widgets. Parmi les extensions les plus populaires, on peut compter les formulaires de contact, la gestion de la mise en cache ou la sécurisation des pages de votre site responsive. Mais tous ces plugins et widgets peuvent alourdir le temps de chargement des pages s’ils se cumulent. Donc, il est plus judicieux de bien les choisir en s’interrogeant sur le bien-fondé de leur présence. Si certain plugin et widget sont inutiles, d’autres peuvent s’installer en doublon. Il est aussi recommandé de suivre l’évolution des fonctionnalités de la gestion de contenu. Avec WordPress par exemple, la version 5.5 de lazy load permet de supprimer une extension.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *